Crédit rapide : Les indicateurs au vert

Avec l’assurance-vie et l’immobilier, le credit rapide à la consommation fait partie des secteurs qui se portent le mieux depuis le début de l’année 2016 en France. En effet, après un démarrage très fort lors du premier semestre de l’année, on constate un léger fléchissement de la part du secteur mais qui reste encore très intéressant pour les professionnels.

À titre d’exemple, l’encours des crédits de consommation pour le deuxième trimestre 2016 a progressé de 5%, que ce soit en France ou d’ailleurs dans tous les pays de l’Union européenne, avec par exemple une progression de plus de 4% en Allemagne. L’encours en mars dernier était de l’ordre de 150 milliards d’euros, soit légèrement plus que les résultats affichés pour le dernier trimestre de 2015 à titre de comparaison. Le mois de juin a été caractérisé par un ralentissement assez léger dans la mesure où l’on est passé à 149 milliards d’euros d’encours, mais cela reste encore très positif, notamment si l’on se base sur une perspective globale depuis le début de l’année.

De plus, il faut signaler que l’offre de crédit a été dynamisée grâce aux banques en ligne qui, comme vous pourrez le constater en utilisant un comparatif banque en ligne, se sont positionnées de manière agressive sur ce marché très rentable. En effet, actuellement, si vous êtes en passe de vouloir souscrire une offre de crédit à la consommation en ligne, alors vous feriez bien de vous renseigner auprès de ces établissements qui proposent des conditions de plus en plus attractives.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *